Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Suivez-nous

organisation des études

Organisé en unités de valeur (UV) et complété de cours de renforcement, le cursus DE danse de l’isdaT offre plus de 1300 heures de formation réparties sur deux ans.

première année

La première année est orientée sur l’enrichissement de la culture personnelle et de la pratique artistique.

Elle est composée de 3 UV:

  • UV1 Histoire de la danse & culture chorégraphique : plus de 100h de cours, d’ateliers, d’analyse de spectacles et de stages de transmission des répertoires
  • UV2 Formation musicale : environ 170h de cours, de pratique de percussions corporelles et de stages transversaux avec les musiciens.
  • UV3 Anatomie-Physiologie : 80h consacrées à la connaissance du fonctionnement du corps humain

+ cours supplémentaires de renforcement des acquis techniques et d’initiation à la pédagogie des jeunes enfants:

  • initiation à la pédagogie de l’éveil et de l’initiation à la danse : environ 40h
  • stages et ateliers : environ 80h portant sur l’écriture et le développement de la créativité personnelle
  • cours techniques : environ 80h.

Cours de physiologie avec Hélène Lagouanelle, avril 2019

Spectacle Ou bien, Dansons maintenant ! © Franck Alix, mai 2019

deuxième année

La deuxième année est orientée sur la pédagogie, avec une unité de valeur.
UV4 Pédagogie, avec plus de 580 heures réparties comme suit:

  • pédagogie du développement technique : plus de 260h encadrées par un formateur certifié et un tuteur pour chaque étudiant incluant des mises en situation auprès d’élèves de conservatoires et d’écoles de danse de la région
  • éveil et initiation à la danse : environ 130h incluant chaque semaine des mises en situation auprès d’élèves d’écoles maternelles et élémentaires qui font l’objet d’une production chorégraphique présentée sur scène
  • analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé : 120h
  • formation musicale en lien avec la pédagogie : 70h.

+ cours supplémentaires de renforcement des acquis techniques :

  • stages et ateliers : environ 35h
  • cours techniques : environ 80h
  • initiation aux systèmes d’écriture du mouvement (Laban, Benech) à la symbolique du mouvement à partir des partitions et sur des extraits de chorégraphies classiques, contemporaines et jazz
  • programmation neurolinguistique, gestion du stress
  • règlementation de la profession, insertion professionnelle

+ préparation aux évaluations , mises en situation d’examen, identiques aux épreuves finales.

 

la césure

En application du décret n°2018-372 du 18 mai 2018, l’isdaT permet à ses étudiant·es de bénéficier d’une période dite « de césure ». Cette période permet à l’étudiant·e de suspendre temporairement et volontairement ses études dans le but d’acquérir une expérience personnelle ou professionnelle, soit en autonomie, soit encadré dans un organisme d’accueil, en France ou à l’étranger.

La césure peut prendre 4 formes :

  • une formation dans un domaine différent de la formation d’inscription d’origine,
  • une expérience en milieu professionnel,
  • un engagement de service civique,
  • un projet de création d’activité en qualité d’étudiant·e-entrepreneur·e.

La césure s’étend sur une durée d’un an et coïncide toujours avec le début de l’année scolaire. Elle concerne les étudiant·es régulièrement inscrit·es à l’isdaT, en cours de cursus. Elle est accessible à l’issue de la 1re année, sous réserve de l’obtention de cette dernière.

L’étudiant·e en fait la demande sous la forme d’une lettre de motivation adressée au directeur général entre le 15 mars et le 31 mars. L’avis du directeur général se fait après consultation de l’équipe pédagogique et notamment de la directrice des études et de la coordinatrice des études. Il se prononce et motive par écrit l’acceptation ou le refus du projet de césure de l’étudiant·e dans un délai de 2 mois après réception de la demande. En cas d’avis favorable, un contrat de césure type est signé entre l’isdaT et l’étudiant·e, qui stipule les conditions d’organisation et de déroulement de cette période. L’étudiant·e admis·e en année de césure s’inscrit administrativement à l’isdaT et s’acquitte des droits d’inscription correspondants.