Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Suivez-nous

module 2 — Composer et enseigner à partir
de musiques enregistrées

Du 29 au 31 octobre 2018,
9h-12h et 13h-15h
(3 jours soit 15h)
Studios de danse, 12 place St-Pierre, Toulouse

publics

— professeurs de danse, de formation musicale,
— artistes intervenants musique et/ou danse,
— chorégraphes…

intervenante

Sophie Rousseau, musicienne, danseuse et pédagogue, directrice de la Cie Maître Guillaume

objectifs

Choisir ou pouvoir choisir une musique en fonction de ses objectifs. Faire le lien dansé avec des notions de base en formation musicale telles que le binaire, le ternaire, le phrasé, la mesure, les formes et la notion rhymique. Chorégraphier, improviser, composer des exercices de cours et des enchainements en partant d’une musique (musiques de transmission orales ou écrites). S’approprier un plan d’écoute ou une partition musicale comme un outil pour la composition et l’interprétation. Repérer les sons, les plans sonores (profondeur de l’image sonore) pour nourrir enrichir la composition et l’interprétation.
Enrichir ses possibilités d’être en relation à une musique, pour aller vers le contrepoint chorégraphique. La danse est élaborée en conscience de la musique avec laquelle elle dialogue. En conscience signifie : en tenant compte de « l’édifice rythmique », du phrasé, des timbres, des nuances…. Musique et danse sont comme deux voix qui se superposent, se complètent, s’enrichissent l’une et l’autre, dans une relation qui n’est pas hiérarchique.

 

 

contenu

  • Exploration, par l’improvisation et la composition sur des musiques variées pour :
    – prendre conscience des états de corps liés aux qualités de temps binaires, ternaires, dans différents tempi ;
    – jouer avec l’organisation intérieure de la phrase de 8 temps ;
    – enjamber le « 8 » des musiques « carrées » par l’élaboration de phrases chorégraphiques (de 9, 10, 11, 12 temps…) ;
    – sur des valses au tempo moyen, utiliser les deux niveaux de pulsation ressentis : le temps binaire rapide et le temps ternaire modéré ;
    – découvrir des musiques à temps irréguliers.
  • Comment faire le plan d’une musique de transmission orale ? Quels sont les outils que procure le plan pour la composition ?
    À partir de plusieurs exemples, des pièces courtes seront réalisées par groupes de 2 ou 3 participants.
  • Comment entrer dans une partition par la lecture rythmique ? Oser aller s’appuyer sur une partition musicale même si l’on n’est pas lecteur a priori. Quelle peut être l’aide pour la composition ? Plusieurs partitions (de périodes diverses) seront proposées à partir desquelles des pièces courtes seront réalisées par groupes de 2 ou 3 participants.
  • Point sur les différents formats audio.
  • Pistes discographiques.

Sophie Rousseau

Musicienne et danseuse. Elle enseigne la formation musicale pour danseurs en tant que professeur associé au CNSMD de Paris. Formatrice danse à l’isdaT spectacle vivant et au CESMD de Poitiers, elle développe une réflexion sur les rapports musique/danses, associée à des pratiques d’enseignement et de création.

  • calendrier
  • inscription avant le 22 septembre 2018