Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Suivez-nous

guitare

Benoît Albert

En tant que soliste, chambriste et compositeur, le guitariste français Benoît Albert est unique en son genre. Très jeune, il est inspiré par les musiques populaires ainsi que le rock progressif et la musique classique. Vers l’âge de 14 ans, il décide d’étudier la guitare classique, études qui le mènent de sa Charente natale au Conservatoire de Bordeaux puis au CNSMD de Paris où il obtient le Diplôme de Formation Supérieur pour la guitare et la musique de chambre. Il a étudié entre autres avec Olivier Chassain, Carel Harms, Pierre Laurent Aimard, Frédéric Durieux, Laszlo Adadi et Christophe Coin. En tant qu’interprète, ses productions mettent en jeu la danse contemporaine (Laurène Albert et Pierre-Michaël Faure), la peinture/gravure (Paul Storey et Pierre Cambon), la musique de chambre (Suonatori, Les Frères Méduses, la Cie des Arts, Duo Laborde-Albert, Duo Szymanski-Albert, Les Sacqueboutiers) et plus récemment un travail sur des musiques de films muets (Tod Browning et Georges Méliès).

En 2012, en collaboration avec le guitariste Randall Avers, il développe un programme jeune public autour des courts métrages de Georges Méliès. Cette commande du gouvernement Norvègien (Les Concert du Roi) sera donné 80 fois en Norvège, puis en France. En solo, il développe un programme mettant en scène trois instruments originaux couvrant ainsi 200 ans d’histoire de la musique et de la lutherie de guitare, le Guitar Triptych. Ce concept est le fruit de la collaboration avec le luthier, restaurateur d’instruments anciens Erik Pierre Hofmann. Il a joué en Europe, au Venezuela, aux États-Unis et en Malaisie. Ses compositions et ses disques sont édités par Les Productions d’Oz au Canada. À ce jour, il a enregistré dix albums dont cinq sont dédiés entièrement à sa musique. Comme compositeur, son appétit de découverte le pousse à écrire pour divers instruments et formations sans oublier les travaux de musique électronique. Son langage musical présente un très large spectre rythmique reflétant les influences populaires d’Europe de l’Est et d’Amérique du Sud, sans oublier la musique impressionniste française.
Depuis septembre 2014, Il est professeur de guitare au CRR de Toulouse et intervient à l’isdaT.

Rémi Jousselme

Musicien polyvalent, Rémi Jousselme est engagé dans un vaste champ de projets artistiques. Au cours de sa carrière, il a partagé la scène avec un grand nombre d’autres instrumentistes ou formations (orchestre, quatuor, ensemble vocal…), ainsi qu’avec des chanteurs populaires ou classiques, des danseurs et comédiens.
Né à Marseille en 1977, Rémi Jousselme a remporté les premiers prix de plusieurs concours internationaux en France et à l’étranger, dont le prestigieux « Printemps de la Guitare » en Belgique, qui récompensait pour la première et unique fois un guitariste français. Il enregistrait à cette occasion un disque allant du répertoire romantique à la création contemporaine. Son deuxième opus, Brasiliana, panorama de la musique brésilienne allant de la musique populaire à l’avant-garde, a paru en 2005 chez Altaïs Music, un DVD live à Séoul a été édité en 2009, et son dernier album Exils consacré aux compositeurs Toru Takemitsu et Atanas Ourkouzounov est sorti en Novembre 2016 sur le label espagnol Contrastes Records, en hommage à Toru Takemitsu à l’occasion du 20e anniversaire de son décès.

Très actif dans le domaine de la musique d’aujourd’hui, il a collaboré avec des musiciens et ensembles incontournables de la scène actuelle (Musicatreize, Ensemble Intercontemporain, Gauthier Capuçon, Quatuor Béla…) et joué dans les festivals internationaux de Paris, Séville, San-José (Costa-Rica), Daegun, Daejon (Corée du Sud), Avignon « In » (France), Musica à Strasbourg (France), Folle Journée de Tokyo (Japon), au International House of Music à Moscou, au Novel Hall de Taipei, Tiara Koto Hall à Tokyo… et a travaillé en collaboration avec les grands compositeurs Zad Moultaka, Bruno Mantovani, Philippe Leroux, Felix Ibarrondo et Jean-Pierre Drouet. Il est également membre de l’ensemble Musica Nigella et du Collectif Quest.
Rémi Jousselme est professeur au Conservatoire de Tours et enseigne la Didactique au Pôle Supérieur de Lille (ESMD). Il se produit en tant que soliste ou chambriste en Europe, en Russie, en Asie, jouant une guitare Vicente Carrillo et des cordes Savarez.

Photographie © Franck Alix, 2018