Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Suivez-nous

alto

Juliette Gil

Après ses études au CNR d’Angers , elle rentre au CNSMD de Paris où elle obtient une première médaille de solfège spécialisé (classe de J. Lequien), un premier prix d’alto (classe de S. Collot) et un premier prix de musique de chambre (classe de C. Lardé). Elle y étudie également l’harmonie et le contrepoint et participe aux cours de musique de chambre de messieurs Parrenin, Walter, Bourgues et Pidoux. Professeur à l’école de musique de Mulhouse, titulaire du CA, elle rentre à l’Orchestre National du Capitole de Toulouse en 1993, et participe à de nombreux concerts de musique de chambre en région toulousaine.
Depuis mars 2010, elle est co-soliste au sein du pupitre d’alto.

Michel Michalakakos

Né en Grèce en 1954, Michel Michalakakos étudie l’alto avec son père Christos Michalakakos et poursuit ses études musicales au CNSMD de Paris où il obtient un premier prix d’alto dans la classe de Colette Lequien en 1977. Il est membre de l’Orchestre National de France de 1979 à 1984 et intègre le « Trio à cordes de Paris » en 1981 avec lequel il parcourt le monde. Il est invité comme soliste par de nombreux orchestres français et étrangers, donne régulièrement des récitals de sonates, et poursuit sa carrière de « chambrette » avec des grands interprètes. En 2008 naît le « quatuor Michalakakos » avec sa fille Élodie Michalakakos, violoniste, sa sœur Thalie Michalakakos-Bonvallet, violoncelliste et son frère en musique, le contrebassiste Bernard Cazauran. Ouvert à toutes les musiques, il participe à des concerts de tango, jazz, musiques du monde.
Parallèlement à sa carrière de concertiste, il poursuit une activité soutenue de pédagogue. Il enseigne l’alto et la musique de chambre en France. Il est président de l’Association des Amis de l’Alto et directeur artistique du festival « Aux Ormes Mozartiens ! ». Sa discographie comprend entre autres les 2 Sonates op. 120 de Brahms ainsi que les Märchenbilder op. 113, les 3 Romances op. 94 de Schumann et la sonate op. 53 de Charles Koechlin, avec la pianiste Martine Gagnepain. Il réalise avec l’Orchestre de chambre Saint Christopher de Vilnius deux enregistrements consacrés l’un aux concertos pour alto de J.-C. Bach, Hoffmeister, Haendel et Stamitz et l’autre aux symphonies concertantes pour violon et alto de Mozart et de Pleyel avec la violoniste Nathalie Chabot, en 2006 une intégrale consacrée aux quatuor et quintettes avec piano de Brahms avec Roland Daugareil, Roland Pidoux et Prisca Benoit et de nombreux disques avec le Trio à cordes de Paris. Il joue un alto de Gasparo da Salo de 1560.

Spectacles d'ouverture des Journées Portes Ouvertes © Franck Alix, mars 2017Photographie © Franck Alix, 2017