Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Suivez-nous

Dans les murs

In the backyard, Wilfrid Almendra

du 15 au 19 mars 2021

workshops

9h-18h — réservé aux étudiant·es en années 4 et 5 option art

Le workshop propose la création collective d’une plateforme : une forme qui pourra être composée d’éléments de récupération et de modules de diverses textures et dimensions.

Cette surface précaire (tant dans ses matériaux que dans l’équilibre qu’elle propose), réalisée dans un geste collectif, deviendra ensuite un terrain de jeu sur lequel les étudiant·es seront invité·es à intervenir : comment ? dans quel ordre ? en y faisant quoi ? Avec quel mode de validation collective ou d’intention individuelle ? La surface pourra être modifiée : grattée, colorée, creusée, augmentée… Sa structure même pourra être modifiée de façon abstraite ou littérale. Elle pourra devenir un socle pour la monstration de travaux antérieurs ou spécialement réalisés pour l’occasion.

Autour de cet objet précaire, rappelant les constructions utilitaires de fonds de jardin se joueront des gestes d’expérimentation et des conversations impliquant l’être ensemble et les tensions individuelles : quelles contraintes matérielles ? Quel consensus ? Comment accepter l’autre et l’inconnu qu’implique la pluralité dans la construction d’une narration formelle ? Chaque intervention viendra augmenter, varier, le sens de ce récit et introduira de nouvelles lectures et des poésies éphémères.


Wilfrid Almendra (né en 1972 à Cholet) vit et travaille à Marseille (FR) et à Casario (PT). Ses matériaux proviennent souvent de l’économie alternative, du recyclage, et de l’échange. Ils convoquent une esthétique de la classe ouvrière immigrée dont il est issu, et questionnent le désir de confort, et la capacité individuelle d’invention et de poésie trouvée au cœur des structures sociales et économiques les plus restrictives.

Ses expositions personnelles récentes comprennent Atlantis, Marseille (2020), Vrana Park Museum, Sofia, Bulgarie (2019), Clark House, Bombay (2018), Palais de Tokyo (2017), Fogo Island Arts (2016) et les expositions de groupe : le MOCO à Montpellier (2019), Dusable Museum, Chicago (2017), CAC Vilnius (2015), Kunsthalle Wien (2014), Centre Pompidou, Metz, (2013), Museum of Contemporary Art, Chicago (2012), Witte de With, Rotterdam (2011).

  • Linkedin isdat

Between the Tree and Seeing It (détail), Wilfrid Almendra, 2014, vue d'exposition, les églises centre d'art contemporain de la Ville de Chelles © Aurélien Mole