Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Dans les murs

isdaT spectacle vivant

Travaux pratiques de culture chorégraphique, Rachel Garcia

jeudi 12 nov. 2015

stages

Studio de danse Saint-Pierre
Stage réservé aux étudiants DE danse année 1 classique, jazz et contemporain.

Lors de trois temps forts, Rachel Garcia évoquera avec les étudiants les différentes natures de relations existantes entre les champs chorégraphiques et plastiques.

Le début de journée sera axé sur le portrait d’un artiste précurseur de son temps (entre autres Marcel Duchamp, Oscar Schlemmer et Rudolf Von Laban, trois artistes intéressants également du point de vue des croisements qu’ils génèrent entre les disciplines). À travers son œuvre et son époque, il sera brossé à grands traits un pan de l’histoire de l’art décisif pour la compréhension des œuvres contemporaines. En parallèle, des extraits de pièces chorégraphiques contemporaines seront visualisés et analysés, puis une recherche des accointances thématiques ou méthodiques. À l’occasion d’un atelier constituant la deuxième partie de ce temps fort, des voies d’écriture et de mises en scène seront explorées à partir des discussions qui auront émergées et de la lecture de ces œuvres.

Titulaire d’un DNSEP option design et danseuse contemporaine de formation, Rachel Garcia conçoit et réalise, depuis 2001, des dispositifs plastiques pour les chorégraphes David Wampach, Hélène Iratchet, Heddy Maalem, Sylvain Huc, Julie Desprairies, Robyn Orlin et James Carlès.

En parallèle, elle crée ponctuellement des performances chorégraphiques qui s’inscrivent dans des lieux non destinés à la représentation : Delection Palace, Chapelle, Hélène en Pauline et ROSE en 2014. Entre 2009 et 2013, elle co-signe le Sucre du Printemps avec Marion Muzac, projet chorégraphique crée au CDC de Toulouse, pour une trentaine de jeunes danseurs pratiquant des danses actuelles. Cette pièce a été remontée en 2010 à Düsseldorf, en 2013 à Paris puis à Ramallah.

Depuis 2009, elle collabore avec l’artiste Pauline Curnier-Jardin et signe les costumes des films Grotta profunda, les humeurs du gouffre et Blutbad Parade. En 2012, elles co-signent, pour la Fondation Cartier, la performance.

  • Linkedin isdat

Ashley Chen, center of the Merce Cunningham Dance Company in Interscape (2000), in front of a backdrop designed by Robert Rauschenberg © Ruth Fremson/The New York Times.