Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Hors les murs

isdaT beaux-arts

Travailler pour nous à Caylus

du 13 au 17 mars 2017

workshops

atelier de recherche du 13 au 17 mars 2017
restitution jeudi 16 mars 2017 en fin de journée

Atelier de recherche à Caylus dans le cadre du programme « Design et Pauvreté » (2016-2020) conduit par l’équipe de l’option design de l’isdaT. 

En 2016-2017, à partir de réflexions sur la différence entre le travail et l’emploi le cycle « Travailler pour nous » met l’accent sur les pratiques laborieuses développées en marge du monde professionnel et qui, si elles ne génèrent pas de profit immédiat, n’en demeurent pas moins d’importantes sources de richesse et de créativité.

Durant l’atelier, les étudiants travaillent dans un bureau mobile dans la commune de Caylus. Ce bureau mobile prend place dans un camion prêté pour l’occasion par l’association Science Animation, disposant d’un plateau modulable de 60m2 et proposant un espace de prototypage composé de diverses machines à commande numérique.

Le village de Caylus se compose de bâtisses et autres constructions qui ont vu le jour il y a maintenant plusieurs siècles, nombres d’entre elles ayant émergé à l’époque du Moyen-Âge. Ces constructions ne sont pas seulement le témoignage d’un lointain passé, elles sont encore habitées et animées de la vie des Caylusiens. Depuis la date de leur conception, les conditions de vie ont changé et les hommes ont successivement transformé leurs demeures. Or, chaque étape de transformation d’un héritage ainsi reçu soulève son lot de questions.

Quelles sont les parties que nous pouvons garder en l’état, renforcer, quelles sont celles que nous ne pouvons pas ne pas modifier ? Comment les constructions d’autrefois peuvent-elles supporter les installations d’aujourd’hui ?

Il y a là un enjeu pour une démarche de designer qui s’efforcerait le plus possible de faire avec l’existant.

Afin de penser ces questions, durant la première semaine de janvier, le groupe d’étudiants de l’option design de l’isdaT participant à cet atelier de recherche a observé ces bâtisses, leurs machineries internes, leurs « tripes », et tout particulièrement leurs réseaux de tuyaux. Les étudiants se sont entretenus avec les habitants, ils ont évoqué les différents chantiers par eux entrepris pour modifier leur habitat, les problèmes qu’ils ont rencontrés, etc.

Pour la deuxième session de cet atelier, le groupe de départ sera rejoint par des étudiants de la licence professionnelle Artisan-Designer (Université Toulouse Jean Jaurès, site de Montauban). Ils œuvreront ensemble, à partir des hypothèses formulées suite à la première session. Ils travailleront à la mise au point d’outils conviviaux destinés aux habitants de Caylus mais ils s’attacheront aussi à repenser l’organisation et l’allure des tuyaux comme élément de liaison entre l’habitat privé et l’espace commun.

responsables de l’atelier :
Nathalie Bruyère et Laetitia Giorgino 

  • Linkedin isdat