Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Dans les murs

isdaT beaux-arts

Technopoles radieuses, Célia Izoard et François Bérard

mercredi 25 nov. 2015

conférences

18h, amphi A
+ intervention dans la collégiale Phallophories de l’option art le jeudi 26 novembre 2015

Célia Izoard et François Bérard, rédacteurs de la revue Z, dresseront une généalogie critique de la technopole, modèle de développement fondé sur la recherche-innovation, inventé
dans la Silicon Valley autour de l’informatique à partir des années soixante-dix. 

Que produit concrètement cette innovation à laquelle on voue un véritable culte ? Pourquoi ce modèle, qui constitue aujourd’hui le cœur du capitalisme, à travers le numérique et ses start-up, est-il auréolé d’une imagerie « rebelle » et « disruptive », représentée notamment par la figure de l’entrepreneur-hacker ?

Créée en 2008, Z est une revue d’enquête à mi-chemin entre journalisme engagé et sciences humaines. Revue itinérante, elle applique un principe original basé sur l’itinérance : pour chaque numéro, la rédaction s’installe pour plusieurs semaines, le temps d’une enquête collective, autour d’un thème et d’un lieu. Dans ce numéro consacré à la technopole toulousaine, des prestigieux labos d’informatique aux entrepôts logistiques de la périphérie, Z analyse les répercussions sociales et environnementales de ce qu’on appelle l’innovation.

Rédacteurs de la revue Z, Celia Izoard et François Bérard ont fait des études de philosophie et mènent une réflexion critique sur les technologies et les sciences. Ils ont notamment co-écrit Un futur sans avenir : pourquoi il ne faut pas sauver la recherche scientifique (groupe Oblomoff, L’Echappée, Paris, 2010).

  • Linkedin isdat