Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Suivez-nous

Dans les murs

isdaT spectacle vivant

Danser sans (se) voir avec Delphine Demont

jeudi 20 fév. 2020

stages

site Saint-Pierre, 12 place Saint-Pierre, Toulouse

Dans le cadre de la formation professionnelle continue musique & danse

public visé

Danseuses et danseurs, pédagogues en danse, musique, théâtre, arts plastiques, intervenant·es artistiques, médiateur·trices culturel·les…

tarif

120€ (avec prise en charge)
90€ (financement personnel)

objectifs

  • Sensibiliser aux handicaps par le biais du handicap visuel.
  • Proposer une approche pédagogique qui affine les perceptions par l’élaboration d’une représentation mentale du corps en mouvement.
  • Rompre avec la prédominance de la vision sur les autres sens, pour trouver d’autres voies de perceptions sensorielles.
  • Faire prendre conscience que la prise en compte de besoins spécifiques provoquent l’inventivité et la remise en question de ses pratiques tout en nourrissant la recherche pédagogique.

contenus

  • Partager la démarche d’atelier développée par la Cie Acajou.
  • L’atelier de danse comme enjeu pour réinvestir son corps et son rapport à l’espace.
  • L’atelier comme lieu d’apprentissages afin de construire et acquérir de nouvelles coordinations corporelles. Les propositions s’appuieront sur un travail avec les objets/meubles, ainsi qu’à partir des principes de « l’effort shape » Laban.
  • Temps d’échanges autour des différentes propositions élaborées par la Cie.

L’inscription à la journée de stage est complète après règlement des frais (prise en charge employeur ou financement personnel) cf. fiche d’inscription.


formatrice

Delphine Demont est danseuse contemporaine et chorégraphe de la compagnie Acajou. Formée à la danse classique, elle est diplômée en notation Laban, dont elle crée une adaptation en relief, l’acaJOUET. À partir de cet objet et avec le public déficient visuel, elle questionne la hiérarchisation des perceptions dans la danse, à travers des ateliers et des créations amateures ou professionnelles. Sa démarche se nourrit également des approches de Wilfride Piollet et de Christine Kono et Dimitrios Kraniotis, dont elle a suivi les enseignements. En 2019-2020, Delphine est artiste associée à la Briqueterie CDCN Vitry-sur-Seine dans le cadre de la Permanence Artistique et Culturelle en Île-de-France.

  • Linkedin isdat

Nouvelle lune, compagnie Acajou, photographie © Hélène Harder