Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Dans les murs

isdaT beaux-arts

Roger Tomalty, Beyond Form: Arcosanti and the architecture of Paolo Soleri

mercredi 3 déc. 2014

conférences

18h — amphi A

Roger Tomalty, directeur de la Fondation Cosanti, présentera les idées et l’œuvre développées par l’architecte Paolo Soleri entre 1950 et 2013 à la Fondation Cosanti et à Arcosanti en Arizona.

« Dans les années 50, l’architecte Paolo Soleri (1919, Turin – 2013, Paradise Valley) se lance dans la fabrication artisanale en utilisant les techniques de l’argile, tout en poursuivant un travail d’urbanisme théorique. En 1954, il entreprend avec un groupe d’étudiants en art et en architecture, la construction d’ateliers de fabrication et des résidences pour les étudiants-constructeurs qui deviendront le siège de la Fondation Cosanti. Dès lors, il n’aura de cesse de passer d’une échelle à l’autre, de variations campanaires en urbanisme visionnaire. En vue de construire simplement et à moindre coût, il remplace l’argile par le béton. Chaque bâtiment de la Fondation est l’occasion d’expérimenter à partir de cette idée, d’en démontrer à la fois le caractère économique,
d’en mesurer les propriétés énergétiques et d’en apprécier les qualités esthétiques.

Dans les années 60, la propagation de l’air conditionné dans les foyers américains transforme radicalement le paysage jusqu’alors désertique de l’Arizona : la Fondation Cosanti pour un temps (un oasis au milieu du désert) se retrouve au cœur d’une suburbanité nouvelle. Pour se démarquer radicalement (géographiquement et politiquement) de cette nouvelle tendance expansionniste de l’urbanisme américain, Soleri avec la Fondation Cosanti, achète en 1969 un vaste terrain situé à 100 km au nord de Phoenix. Difficile d’accès, présentant un relief caractéristique de cette région semi-aride de plateau, ce lieu deviendra le site du projet Arcosanti. Le projet est de construire
un prototype de ville proposant une alternative à la suburbanisation, contrecarrant les problèmes qui lui sont liés (distance, séparation des activités, immense dépenses énergétiques) et qui permettrait ainsi à un espace social de se développer organiquement.

Depuis 1970, les idées ont pris forme, grâce à l’impulsion et au travail fourni par plusieurs milliers de volontaires. À la fois monumental par sa dimension collective et très réduit, car finalement seule une petite partie a pu être construite, c’est la nature d’un tel projet (riche de promesses et de paradoxes) que de rester inachevé et de continuer de mettre notre imagination en question. » Aurélien Froment, 2014.

Roger Tomalty
Rejoignant la Fondation Cosanti en 1970 et collaborant étroitement avec Soleri, il dirige les opérations de construction du site d’Arcosanti jusqu’en 1978. Il travaille aussi à la mise en place de serres expérimentales en vue de développer l’agriculture en milieu semi-aride. Tomalty a également étudié la climatologie à l’Université d’état d’Arizona. Il a donné des conférences sur le travail de Soleri aux USA, en Europe, en Asie et a animé nombreux workshops en Chine, en Italie, en Afrique du Sud ou en Angleterre. C’est la première fois qu’il est invité à présenter le travail de Soleri en France.

  • Linkedin isdat