Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Hors les murs

isdaT beaux-arts

Proue au sommet d’une falaise

du 21 nov. au 2 déc. 2016

workshops

Centre d’art — La Chapelle Saint-Jacques, Saint-Gaudens

Avec Valérie Mazouin, Karine Mathieu, Perrine St Martin, Evelyne Toussaint, Emmanuelle Rey, David Coste.
Enseignant référent : David Coste.

Saint-Gaudens est une ville rurale dont le paysage aurait pu être bouleversé par l’architecte Le Corbusier. En effet, en 1945, sollicité pour penser le développement d’une tour d’habitation, l’architecte a débuté une étude qu’il n’a finalement pas poursuivie. Néanmoins, des traces existent : 4 plans de masse et un croquis de la vallée, disponibles à la Fondation Le Corbusier.

À partir de ce postulat, un travail alliant recherche documentaire et élaboration de scénario uchronique autour de l’idée de la réalisation de ce projet seront menés. L’ensemble du workshop sera réalisé dans le cadre d’une résidence en partenariat avec le Centre d’art La Chapelle Saint-Jacques, le FRAC Midi-Pyrénées, et l’Université Toulouse — Jean Jaurès département Histoire de l’Art.

Pendant deux semaines, les étudiants seront conduit à penser et réaliser des productions plastiques (dessins, photos, images, maquettes…) dans le cadre d’une sorte de micro résidence, in situ. À la suite de cette résidence, le travail sera exposé dans leur espace de vie/espace d’exposition.

L’œuvre « Dom-Ino », 1998, de Rirkrit Tiravanija sera le contexte de travail, l’espace de vie, de production et d’exposition des travaux. Basée sur le principe du plan libre de Le Corbusier, la pièce accueillera également une programmation documentaire provenant du fond documentaire du FRAC Midi-Pyrénées, liée à la thématique du projet.

les temps du projet
du 21 au 25 novembre :
Recherche documentaire, travail d’après archives, reconstruction du projet non réalisé, moment d’enquête, de projection… Ambiguité documentaire et hypothèses. Intervention de Christian Lefèvre, architecte spécialiste du projet de Le Corbusier à Saint-Gaudens.

— du 25 novembre au 2 décembre :
Uchronie et si le projet avait été construit. C’est la partie qui ouvre vers la fiction et d’autres mediums comme le cinéma, la littérature…
Les moyens du projet (maquettes, images…) sont mis au service de la fiction, basée sur une hypothèse inscrite dans le réel.

notions clé
La science fiction, temporalité suspendue, liens avec des œuvres de J. G. Ballard et Philip K. Dick.

Dans le cadre d’un partenariat entre l’ESA Pyrénées site de Pau option Design Graphique, le Centre d’art La Chapelle Saint-Jacques, le FRAC Midi-Pyrénées, le CNAP (invitation de 3 étudiants option design de l’isdaT) et l’Université Toulouse — Jean Jaurès (participation de 3 étudiants du Master Recherche département Histoire de l’Art et Archéologie).

  • Linkedin isdat

Urbanisme, Saint-Gaudens, 1945 © Fondation Le Corbusier