Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Dans les murs

isdaT beaux-arts

Paul Noble

du 9 nov. au 3 déc. 2016

expositions

vernissage mercredi 9 novembre 2016 — 18h30
palais des arts, isdaT beaux-arts
Attention, certaines œuvres peuvent heurter la sensibilité du jeune public.

 

Maman, elle se dresse depuis la mousse, ses cheveux sont oranges comme le soleil et son corps est le rayon vert. Bébé, né de la mer, atterrit sur la plage et rampe jusqu’à trouver un trou et tomber dedans.

Papa veut construire un château de sable et n’a pas regardé quand bébé est tombé dans le trou. Maman en colère. Papa doit sauver le bébé et après construire un château de sable. Chien n’est pas en laisse, caché derrière le château de sable. Chien du château de sable, crabes du château de sable.

 

À différentes occasions, le monolithe est apparu comme une obscure impression, projeté sur un écran dans une salle noire ou assis sur un mont, dominant la route qui mène à la mer. Quittant le lieu d’une mémoire indéfinie, il se matérialise enfin comme une folie et un oracle, une prophétie dont le conseil est une console, un jeu vidéo où le destin de DADDY SANDCASTLE ou SANDY DADDY ou SANDY HOLE ou BABY BLACK HOLE DADDY dépend de votre adresse.

Pour cette exposition, Paul Noble présente une première réalisation d’un projet sur lequel il travaille depuis dix ans. En collaboration avec le programmateur Philip Hennessey, Paul Noble a développé le jeu vidéo 2D intitulé DADDY HOLE qu’il installe dans une borne d’arcade et propose au public d’expérimenter.

Paul Noble (né en 1963, à Dilston, Northumberland, Royaume-Uni) a fait ses études à Sunderland Polytechnic and Humberside College of Higher Education. Il est l’un des cinq membres fondateurs du City Racing, un espace indépendant, géré par des artistes qui a marqué la scène londonienne des années 1988-1998. Il y a présenté une exposition en 1990. Depuis, son travail a été montré à Londres à Cubitt Gallery (1995), Chisenhale Gallery (1998), Tate Gallery (1999) et Whitechapel Art Gallery (2004). Il a également exposé à l’international : Albright-Knox Art Gallery, Buffalo, New York (2003) ; Migros Museum, Zurich (2005) ; Gagosian Gallery, New York (2007) et Museum Boijmans Van Beuningen, Rotterdam (2014). Noble a été sélectionné, en 2012, pour le Turner Prize, pour l’exposition personnelle « Welcome to Nobson » à la Gagosian Gallery, Londres (2011).

Texte : Paul Noble et Adam Scrivener
Traduction : Ana Scrivener.

Entrée libre du mercredi au dimanche, sauf jours fériés, de 13h à 19h, dans le cadre de Graphéine #8, festival des arts graphiques du réseau Pinkpong, du 5 novembre au 8 décembre 2016 à Toulouse et sa métropole.

  • Linkedin isdat

© Paul Noble