Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Suivez-nous

Dans les murs

isdaT beaux-arts

Observer, capter, raconter, Léo Favier

du 12 au 16 fév. 2018

workshops

workshop édition
15 étudiants — salles 207 & 306, isdaT beaux-arts

Workshop ouvert aux étudiants en année 2 option design graphique.

« Si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi ! »
Paul Féval, Le Bossu, 1857.

Parfois le graphiste reçoit tout en main : son client lui fournit des images, des textes pour réaliser par exemple un livre ou une affiche. Mais parfois, ça se passe autrement, parfois, le client vient voir le graphiste avec une question, une problématique, une situation, un désir. Le graphiste doit alors se lever de son bureau, sortir dehors, et se confronter au réel.

Inspirés par la BD, le cinéma, la photographie, le journalisme, la poésie, l’histoire de l’art, ou les jeux-vidéos, une semaine pour s’aventurer hors des sentiers battus, observer, écouter, collecter, collectionner, traduire, transcrire, agencer et raconter, en utilisant appareils photo ou smartphones, dictaphones, carnets, scanners, imprimantes, photocopieuses, agrafeuses.

Léo Favier réalise des web-séries, films et des livres. Utilisant des stratégies variées de storytelling, son travail tourne autour du documentaire et de la fiction, avec l’utilisation de matériel préexistant comme des archives, des images d’archives, des entretiens, des journaux ou encore du found footage. Il répond aussi régulièrement à des commandes, principalement pour du design éditorial. Il est membre du réseau POC, co-fondateur du magazine Wandertag et ses films sont produits par Les Films Sauvages et Les Bons clients. Il a édité le livre Comment, tu connais pas Grapus ? chez Spector Books en 2014.

  • Linkedin isdat

Après le volcan, Léo Favier, court métrage, 2016