Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Dans les murs

Hors les murs

isdaT

Joanne Leighton

du 16 au 18 nov. 2015

workshops

Workshop réservé à 10 étudiants isdaT spectacle vivant en DE danse, sur la base du volontariat, à 10 étudiants isdaT beaux-arts années 2, 3 et 4 toutes options, sur inscription, et à 5 étudiants de l’UT2J du département arts plastiques – design.
Organisé dans le cadre de la Journée d’études RE – Emprunt, remix et rééditing dans les arts actuels.

Joanne Leighton propose aux participants de se confronter à la pratique, partant d’actions partagées par tous, comme se tenir debout, s’asseoir ou marcher. Elle s’appuie pour cela sur ses dernières créations : I am sitting in a room, quatuor sur le texte éponyme d’Alvin Lucier ; 9000 Pas (2015) avec l’appropriation de la matière fondamentale de la marche dans une vaste combinaison mathématique déployée sur un plateau et WALK#1, entre Belfort et Freiburg, démarche et pratique personnelle de la chorégraphe autour de la marche, avec ici un parcours de 4 jours, silencieux, sur 127 kilomètres le long des passages d’eau. Pour Joanne Leighton, peu de gestes sont aussi partagés que la marche et le geste même de la marche pourrait tenir d’un emprunt et d’une copie de mouvement, indéfiniment relancé.

Initiée à la danse à Melbourne, Joanne Leighton intègre en 1987 l’Australian Dance Theater, une compagnie de danse contemporaine et commence parallèlement à créer des chorégraphies. Elle part ensuite à Londres, grâce à l’obtention d’une bourse, et y crée des pièces.

Elle collabore avec le Centre Chorégraphique National du Havre, puis donne des cours à Bruxelles, au Théâtre Royal de la Monnaie où elle rencontre notamment Anne Teresa De Keersmaeker, Wim Vandekeybus et Michèle Anne De Mey. En 1992, elle décide de s’installer dans la capitale belge, mais reste tout de même très présente à l’étranger, produisant des spectacles dans de nombreux pays comme l’Allemagne, la France, la Lituanie, l’Espagne, l’Italie, l’Australie et chorégraphiant pour le Dance Theatre of Ireland et Charleroi/Danses.

En 1994, elle crée la compagnie Velvet. À partir de cette période, elle déploie une forte présence
en France de par le bénéfice de plusieurs « accueil-studios » des Centres Chorégraphiques Nationaux, la présentation de son travail lors de la Biennale nationale de danse du Val-de-Marne et de nombreux cours donnés pour des compagnies françaises comme celles de Jean-Claude Gallotta, Angelin Preljocaj, ou Catherine Diverrès.

Reconnue comme pédagogue et ayant développé une pédagogie qui lui est propre, elle crée, en 2008, le projet Mobile, qui propose à l’échelle nationale et internationale des cours pour amateurs, professionnels et jeunes publics. Elle enseigne également dans des écoles et des conservatoires et participe au projet Danse à l’école de la Communauté française de Belgique. Globalement, Joanne Leighton aime faire participer le public et faire dialoguer sa danse avec d’autres pratiques artistiques.

En mars 2010, elle est nommée directrice du Centre Chorégraphique National de Franche-Comté
à Belfort, au sein duquel elle avait déjà séjourné en 2004, et créé la pièce Display / Copy Only. Elle
y succède à Odile Duboc. Elle a reçu la bourse « Chorégraphie » de la SACD.

Restitutions :
— mercredi 18 novembre 2015 à 17h, salle 02,
— jeudi 19 novembre 2015 à 15h30, dans le cadre de la Journée d’études RE – Emprunt, remix et rééditing dans les arts actuels, auditorium des Abattoirs.

  • Linkedin isdat

Display/Copy Only par Joanne Leighton © Laurent Philippe.