Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Suivez-nous

Hors les murs

isdaT beaux-arts

Hôtel Dynamite, David Michael Clarke et les artistes du futur

du 17 janv. au 17 fév. 2018

expositions

Vernissage mercredi 17 janvier 2018 à 19h — Chapelle Saint-Jacques, Saint-Gaudens

« Tout a commencé il y a un million d’années. Un homme s’empara d’une éponge et la plongea dans un seau d’eau. Le nom de cet homme n’est pas important, il est mort mais l’art est vivant ! »
Robert Filliou, Histoire chuchautée de l’art, 1963.

Le 17 janvier 1963, Robert Filliou imagina un évènement fêtant le millionième anniversaire de l’art. L’Hôtel Dynamite est l’occasion de célébrer ce 1 000 055e anniversaire.

Bout de vies, morceaux d’œuvres et de recherches se mêlent pour réfléchir à deux voix, puis trois, puis quatre et ainsi de suite… Une pensée qui se construit de multiplicités pour faire émerger le collectif propice à la mise en œuvre d’un processus création.

Pour la seconde fois, La Chapelle Saint-Jacques – centre d’art contemporain expérimente un temps entre enseignement et exposition. L’artiste David Michael Clarke, à l’initiative du projet artistique, accompagne une quinzaine d’étudiants venant de trois écoles supérieures d’art : l’Esba TALM, l’ESA Pyrénées — Pau-Tarbes et l’isdaT beaux-arts.

Au cœur de la Chapelle Saint-Jacques, une quinzaine d’étudiants des écoles d’art revivent le projet mythique de Robert Filliou & Joachim Pfeufer, Le Poïpoïdrome. Pendant près de 15 jours, ils donnent vie à un temps de réflexion, de création pour laisser à place à un nouveau Poïpoïdrome.

Projet mené par La Chapelle Saint-Jacques – centre d’art contemporain, en partenariat avec l’École supérieure des beaux-arts TALM, l’École supérieure d’art des Pyrénées — Pau Tarbes et l’institut supérieur des arts de Toulouse, département beaux-arts.

  • Linkedin isdat

Hôtel Dynamite © David Michael Clarke