Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Hors les murs

isdaT spectacle vivant

La danse contemporaine, une révolution réussie ?
Patrick Germain-Thomas

lundi 7 nov. 2016

conférences

19h, amphi 9, bâtiment de l’Arche, Univ. Toulouse — Jean Jaurès
Conférence destinée aux étudiants en DE1 et DE2 danse. Entrée libre.

En lien avec sa programmation, le Centre de Développement Chorégraphique propose un cycle de conférences organisé en partenariat avec l’isdaT département spectacle vivant et le Centre James Carlès. Ces conférences abordent des thématiques liées à l’enseignement de spécialité art danse série littéraire, à la formation des danseurs du CDC, de l’isdaT spectacle vivant et du Centre James Carlès.

Après plusieurs décennies d’un soutien public volontariste à la création chorégraphique contemporaine, comment expliquer que la notoriété de représentants majeurs de ce courant artistique soit encore si faible parmi le grand public, et que tant d’interrogations subsistent sur sa nature et ses ambitions ? En dépit de l’évidence avec laquelle la danse contemporaine s’est imposée sur les scènes françaises et étrangères, elle éprouve encore des difficultés à pénétrer la société dans son ensemble. Il apparaît aujourd’hui nécessaire de repenser le marché subventionné de la danse contemporaine, structurellement déséquilibré. Car après avoir réussi sa révolution esthétique, la danse contemporaine doit conforter son modèle économique et son ancrage social pour envisager un avenir pérenne.

Patrick Germain-Thomas est professeur d’économie et de gestion à Novancia, établissement de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris. Dans le cadre d’une thèse de doctorat en sociologie, soutenue en 2010 à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), il a mené durant plusieurs années une enquête de terrain au sein du milieu chorégraphique.

  • Linkedin isdat