Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Suivez-nous

Hors les murs

isdaT spectacle vivant

Hélène Marquié, Les chorégraphes femmes 1/2

mardi 2 oct. 2018

conférences

19h — Espace Roguet, 9 rue de Gascogne, Toulouse

En lien avec sa programmation, La Place de la Danse — CDCN Toulouse Occitanie propose un cycle de conférences organisé en partenariat avec l’isdaT spectacle vivant. Ces conférences abordent des thématiques liées à l’enseignement de spécialité art danse série littéraire, à la formation des danseurs du CDCN et de l’isdaT spectacle vivant.

Conférence destinée aux étudiants DE danse, ouverte au public dans la limite des places disponibles. 


1/2 — Être chorégraphe depuis le XXe siècle : femme ou homme, des positionnements différents ?

Il est couramment admis que depuis les débuts de la modernité en danse, à la fin du XIXe siècle, les femmes ont été très présentes — voire dominantes — dans la création chorégraphique. On peut dire que la question des rapports sociaux de sexe et du genre se pose différemment pour la danse et pour les autres domaines artistiques ; mais de quelles manières se pose-t-elle ? Nous tenterons d’apporter des éléments de réponse, en portant à la fois un regard historique sur cette histoire récente et en analysant le contexte actuel.

Spécialiste des questions de genre, Hélène Marquié est docteure en esthétique et agrégée de biologie ; elle est également chorégraphe. Elle a enseigné dans les universités de Reims pour le D.E.S.S. « Conseiller·e médiateur·e genre et sexualité », et de Nice en arts du spectacle. Elle travaille aussi comme formatrice dans plusieurs associations féministes. Elle a codirigé avec Noël Burch Émancipation sexuelle ou contrainte des corps ? (L’Harmattan, 2006), ainsi que de nombreux articles portant sur le genre et sur la danse.

Hélène Marquié est membre du comité scientifique et du conseil d’orientation de l’Institut Émilie du Châtelet pour le développement et la diffusion des recherches sur les femmes, le sexe et le genre en Île-de-France.

  • Linkedin isdat

The Sea Within, chorégraphie de Lisbeth Gruwez © Danny Willems