Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Dans les murs

isdaT beaux-arts

Appel à participation & rencontre avec Emmanuelle Antille

mardi 16 juin 2015

rencontres

Le Printemps de Septembre ouvrira le 17 septembre 2015, au 2 quai de la Daurade, un espace où seront proposées tout au long de l’année des expositions, des performances, des rencontres… Pour son inauguration, le festival a confié à l’artiste Emmanuelle Antille la conception d’un évènement pour l’espace public reprenant les codes de la parade.

La parade d’Emmanuelle Antille
Le point de départ de cette parade urbaine est une vidéo dans laquelle E. Antille explore un thème qui lui est cher, celui de la communauté et des liens qui la constituent. Ce travail s’est notamment nourri d’une recherche de l’artiste à la Nouvelle Orléans et en Louisiane sur les traces des lieux de résistance antiségrégationniste. E. Antille réalise spécialement pour cette parade des costumes, des instruments de musique et des étendards que porteront les participants. La danse est au cœur du projet et s’inspire du travail de la chorégraphe Loïe Fuller et de la danse libre, apparue à la fin du XIXe siècle.

Appel à participation
Le Printemps de Septembre recherche 50 danseurs et 150 marcheurs pour participer à cette parade urbaine.

Rencontre autour du projet
mardi 16 juin à 18h — amphi A, isdaT beaux-arts
ouverte à tous.

Inscriptions à la parade auprès du Printemps de Septembre
al.belloc@printempsdeseptembre.com
05 61 14 23 51

Disponibilité des marcheurs :
— 3 h de répétition entre le 13 et le 16 septembre (date à préciser)
— le 17 septembre de 17h à 21h30
Disponibilité des danseurs :
— 2 x 3 h de répétition entre le 13 et le 16 septembre (date à préciser)
— le 17 septembre de 14h à 21h30.

À propos d’Emmanuelle Antille
www.emmanuelleantille.com
Emmanuelle Antille (née en 1972 à Lausanne) développe sa pratique artistique dans le champ de la vidéo, de l’installation, de la photographie et du cinéma. À la frontière de la fiction et du documentaire, les thèmes récurrents de son travail tournent autour des relations humaines : les rituels et les codes, les relations intimes et les rapports au sein de diverses communautés (famille recomposée, groupe d’adolescents…).Son travail a été présenté au Kunstverein de Frankfurt, à la Tate Modern de Londres, au Toyko Wonder Site à Tokyo, au De Appel à Amsterdam, au Jeu de Paume… En 2003, elle a représenté la Suisse à la Biennale de Venise.

  • Linkedin isdat

Parade, Emmanuelle Antille, vidéo HD, 18 min. 2015