Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Follow us

Dans les murs

isdaT beaux-arts

Solastalgie,
Matthieu Gafsou

mercredi 9 oct. 2019

lectures

19h — amphi A, isdaT site Daurade

Pollution, réchauffement, crises sociales et migratoires, crises financières, le futur est devenu un horizon inquiétant. C’est le point de départ du projet photographique de Matthieu Gafsou développé durant sa résidence à Toulouse, en partenariat avec des scientifiques du CNRS.

Pour Solastalgie, Matthieu Gafsou a choisi de thématiser la dimension intime d’un horizon angoissant. Comment suis-je affecté par cette perspective et comment cette dernière, par touches discrètes, influence mon quotidien ? Sa photographie nous questionne sur sa relation au monde et la nôtre. Il expose la violence envers les ressources de son milieu et met en scène ses propres contradictions. Durant cette conférence, Matthieu exposera cette représentation aux dimensions personnelles, philosophiques et universelles.


Matthieu Gafsou est un photographe franco-suisse, né en 1981. Après une maîtrise en philosophie, littérature et cinéma à l’Université de Lausanne, il étudie la photographie à l’École des Arts Appliqués de Vevey. En 2009, il reçoit le prestigieux “Prix de la fondation HSBC pour la photographie” et en 2010, il est invité dans l’exposition collective ReGeneration2 au musée de l’Élysée avec la Fondation Aperture. En 2014, son travail Only God Can Judge Me est présenté au Musée de l’Élysée à Lausanne. Ses séries photographiques ont fait l’objet de cinq monographies et de nombreuses publications. Parallèlement à sa pratique artistique, il enseigne à la haute école d’art et de design
de Lausanne (ECAL). En 2018, son dernier projet, H+, a fait l’objet d’une grande exposition monographique aux Rencontres de la photographie d’Arles. Il vit et travaille à Lausanne en Suisse.


Conférence organisée en partenariat avec la Résidence 1+2.

La Résidence 1+2 est un programme photographique en lien avec 
les sciences, ancré à Toulouse 
et à vocation européenne. 
Ce programme, inédit dans son concept, rassemble chaque année, trois photographes (1 photographe de renom + 2 jeunes photographes) et trois supports (une exposition, 
un coffret de trois ouvrages, un film de création de 26mn). À mi-chemin entre résidence et masterclass, 
les trois photographes produisent pendant deux mois une création artistique inédite en lien avec une des sciences de leur choix (sciences humaines, sciences sociales, sciences de la nature, sciences spatiales…). Pendant la résidence, les trois photographes partagent leurs savoirs respectifs, s’entretiennent et nourrissent leur travail avec des institutions et des scientifiques présent·es à Toulouse. À l’automne suivant, la restitution de la résidence est visible durant une exposition de type muséale. Une semaine inaugurale marque le lancement de l’exposition par plusieurs temps forts dont le colloque national “Photographie & Sciences”. La Résidence 1+2 associe la photographie et les sciences pour produire, valoriser et promouvoir une photographie d’auteur en liens étroits avec un patrimoine scientifique exceptionnel sur le territoire.

Exposition de la Résidence 1+2
du 17 octobre au 17 novembre 2019
Chapelle des Cordeliers, 13 rue des Lois, Toulouse.

  • Linkedin isdat

Photographie © Matthieu Gafsou / Résidence 1+2  / Galerie C / MAPS.