Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Hors les murs

isdaT spectacle vivant

La place des femmes dans le champs chorégraphique actuel, Hélène Marquié

lundi 20 fév. 2017

lectures

19h — studios du CDC, 5 avenue Étienne Billières, Toulouse

En lien avec la programmation, le Centre de Développement Chorégraphique propose un cycle de conférences organisé en partenariat avec l’isdaT département spectacle vivant et le Centre James Carlès.

Ces conférences abordent des thématiques liées à l’enseignement de spécialité art danse série littéraire, à la formation des danseurs du CDC, de l’isdaT spectacle vivant et du Centre James Carlès.

Conférence destinée aux étudiants DE danse années 1 et 2. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

La danse est considérée comme un art “féminin”. Cette connotation, ainsi que la forte présence des femmes parmi les pratiquants, donnent à croire qu’il s’agit d’un milieu égalitaire, voire où les femmes domineraient. Nous confronterons cette représentation aux réalités. Quelle place pour les femmes aujourd’hui ? Que peut-on dire des rapports sociaux de sexe ? Quelles évolutions dans la danse contemporaine depuis le dernier quart du XXe siècle?

Hélène Marquié est chercheuse en danse, maîtresse de conférence au Département d’études de genre de l’Université de Paris 8, également chorégraphe de danse contemporaine. Elle a notamment publié Non, la danse n’est pas un truc de filles ! (L’Attribut, 2016). L’ouvrage d’Hélène Marquié est disponible au centre de documentation du CDC.

  • Linkedin isdat

Couverture de l’ouvrage Non, la danse n’est pas un truc de filles ! d’Hélène Marquié, éditions de l’attribut