Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Hors les murs

isdaT spectacle vivant

La musicalité en danse, Jean Guizerix

lundi 13 mars 2017

lectures

19h — INSA, Amphi Vinci, 135 avenue de Rangueuil, Toulouse

En lien avec la programmation, le Centre de Développement Chorégraphique propose un cycle de conférences organisé en partenariat avec l’isdaT département spectacle vivant et le Centre James Carlès.

Ces conférences abordent des thématiques liées à l’enseignement de spécialité art danse série littéraire, à la formation des danseurs du CDC, de l’isdaT spectacle vivant et du Centre James Carlès.

Conférence destinée aux étudiants DE danse années 1 et 2. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

“Quelle écoute pour quel corps, quel temps et quel espace ? Visitons ensemble quelques unes de mes expériences d’interprète allant de la Danse baroque à Merce Cunningham, des bransles du Moyen-Âge aux choix des jeux de certains chorégraphes
post-modernes, des grands ballets du répertoire classique aux subtiles perceptions d’un Andy Degroat, des oreilles de Georges Balanchine et Stravinsky aux finesses tracées par Jérôme Robbins et Chopin, des mots de René Char au silence de John Cage. Notre perception auditive varie-t-elle selon les époques, les pays, les nuits d’été, les vents soufflant de l’Ouest, le regard du spectateur ou la caresse d’une peau…?

“Écoute voir” dit-on parfois afin d’introduire une explication plus fine de sa réflexion ! Ne serait-ce pas un parler « banal » qui nous dicterait “l’originalité” de toutes ces démarches ?”

Jean Guizerix rentre à l’Opéra de Paris en 1964. Étoile en 1972, il prend part aux créations de Merce Cunningham, Glen Tetley, John Butler, Oscar Araïz, Iouri Grigorovitch, Rudolf Noureev, Alwin Nikolaïs, Lucinda Childs, Douglas Dunn, Karole Armitage, Andy DeGroat, Dominique Bagouet… Il danse aux côtés de Wilfride Piollet tout le grand répertoire classique à l’Opéra de Paris, à La Scala de Milan, Berlin, Léningrad ou Tokyo, et crée avec elle et leur compagnie en 1986. Chorégraphe à l’Opéra Bastille dans Les Noces de Figaro, Manon, La Dame de Pique, Idoménée, il enseigne au Conservatoire National de Paris, puis au Centre National des Arts du Cirque depuis 1997. Il est Maître de ballet à l’Opéra de Paris jusqu’en 2000 et participe à la mission pour les enseignements artistiques au sein de l’Éducation Nationale entre 2000 et 2002. Grand Prix national de la Danse 1984, Directeur artistique du Ballet du Nord par intérim en 2003, Officier des Arts et des Lettres en 2001, Chevalier de la Légion d’honneur en 2012. Il publie Le Moulin de Jerry et Aile jusqu‘au bout m’aime (Éditions Sens et Tonka) ; Plumes abandonnées (Éditions L’Une et L’Autre).

  • Linkedin isdat