Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Dans les murs

isdaT beaux-arts

Jean-Baptiste Farkas

mercredi 5 oct. 2016

lectures

18h — amphi A, isdaT beaux-arts

Jean-Baptiste Farkas offre ses services là où ordinairement on attend d’un artiste une œuvre finie et exposée. Ses projets collaboratifs ont pour nom IKHÉA©SERVICES (1998), Glitch, Beaucoup plus de moins ! (2002) et PRACTICES IN REMOVE (2015).

L’intervention consistera en un échange avec les étudiants sur l’ouvrage Retours d’usagers. Réflexions à partir du postulat du livre : D’où vient l’obsession pour l’usage qui traverse notre époque ? La notion semble surannée, surexploitée, dévoyée. Elle suscite pourtant toujours autant d’intérêt.

Après la société de consommation, après l’ère de la communication, l’art contribuerait-il aujourd’hui à donner enfin une place juste à l’usage ainsi qu’à la figure de l’usager ? En activant un mode d’emploi IKHÉA©SERVICES ou Glitch, on devient l’usager de ces projets.
Dès lors se posent une multitude de questions : « Que deviennent ces activations ? », « Comment les connaît-on en l’absence de documents ? », « Jusqu’à quel point un activateur est-il auteur de son activation ? », « Les activations connaissent-elles certaines interdictions ? », « Qu’est-ce une bonne ou une mauvaise activation ? », « A-t-il déjà été question de sexe dans Glitch ou IKHÉA©SERVICES ? ».

  • Linkedin isdat