Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Follow us

Hors les murs

isdaT beaux-arts

Bauhaus en replay et en cuisine

du 15 au 17 oct. 2018

workshops

  • intervention
    jeudi 11 oct. 2018 14h — atelier Machina, isdaT beaux-arts
  • workshop
    du 15 au 17 oct. 2018 — La Cuisine, Nègrepelisse
  • restitution
    du 19 au 21 oct. 2018 — salle d’atelier du Château, Nègrepelisse

Avec les étudiants de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse (ENSA Toulouse) et de l’isdaT beaux-arts, options art & design.

intervention d’Andrea Urlberger

Bauhaus : les leçons d’une école en période de crise
Il y a 100 ans a été fondé le Bauhaus. En dépit de sa courte existence (1919 à 1933), il reste un exemple paradigmatique des liens entre art et architecture. Walter Gropius et ses enseignants ont su construire une situation tout à fait particulière dont l’influence reste immense. Leurs méthodes de travail transdisciplinaires et l’émergence d’un enseignement en design, résultat des liens entre art et architecture ont ouvert des nouvelles perspectives.

Simultanément, son existence s’inscrit dans un moment historique très agité, oscillant entre guerre et paix qui nous renseigne sur les possibilités de création dans des moments conflictuels. Notre approche ne s’efforce pourtant pas seulement à faire part de cette expérience, mais notre but principal est de l’actualiser. Le Bauhaus sert ainsi de tremplin pour défricher les liens entre art, architecture, design et territoires, entre artistes et architectes, entre enseignement et recherche.

workshop

Trois jours durant, au sein du centre d’art La Cuisine, nous proposons de construire ensemble des modèles réduits du monde tel qu’il tourne plus ou moins bien, des histoires qui le racontent et permettent de comprendre comment la cuisine comme espace d’harmonies et des querelles donne à déchiffrer l’histoire, celle des arts et de l’architecture, mais aussi celle des rapports sociaux, des rapports de sexe, de classe et de leur reproduction ? 

En quoi la cuisine et ce qu’on y mange cristallise la représentation que l’on se fait de soi et du goût des autres, depuis l’assiette jusqu’à la longue chaîne de la production alimentaire mondiale ?

Multiples imaginaires et moyens confondus, de la table de travail à la table de cuisine, des matériaux pérennes aux matières périssables, de l’image numérique aux gestes, en passant par la matière textuelle, il s’agira de construire une situation en miniature qui donne soudain une vue d’ensemble, pour reprendre le titre de la série de scénettes en terre réalisées par le duo d’artistes Fischli & Weiss en 1981. Bauhaus en replay et en cuisine — ou comment rejouer et penser à nouveaux frais le Bauhaus, sous la forme de répliques à échelle réduite.

intervenants

  • Andrea Urlberger, maître de conférences à l’ENSA Toulouse, théoricienne en art moderne et contemporain, HDR ;
  • Béatrice Utrilla, artiste, maître de conférences à l’ENSA Toulouse ;
  • Étienne Cliquet, artiste et professeur à l’isdaT beaux-arts ;
  • Nathalie Bruyère, designer et professeur à l’isdaT beaux-arts ;
  • Dominique Le Ray, assistant d’enseignement atelier Machina (Communs) à l’isdaT beaux-arts ;
  • Ana Samardžija Scrivener, professeur à l’isdaT beaux-arts.
  • Linkedin isdat

Margarete Schütte-Lihotzky, Frankfurt Kitchen, introduced 1927, photographie © Anja Jahn, Museum für Angewandte Kunst