Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Dans les murs

isdaT beaux-arts

Habitabilité/précarité, Sébastien Thiéry

jeudi 12 nov. 2015

meetings

Cette intervention concerne les étudiants en années 4 et 5 option design

Au PEROU – Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines -, nous avons coutume de mettre en œuvre des actions dans le hors-champ de nos villes, à l’endroit même où vivent et survivent des personnes non répertoriées comme « habitants ». Ici-même, nous nous efforçons d’engager des processus de construction : de lieux, de relations, d’avenir. Pour ce faire, nous nous munissons des outils de l’architecte, du designer, de l’artiste, du chercheur. C’est à la présentation de quelques-uns des projets du PEROU que s’emploiera cette présentation, en s’intéressant particulièrement à des éléments qui pourraient nourrir des réponses à l’appel à projets MiniMaousse 6 portant sur une «Nouvelle maison des jours meilleurs». Il y sera question de techniques constructives, tant de bâtiments que de représentations, permettant de faire le focus sur l’art déterminant de faire récit dès lors que l’on approche la question explosive de la grande précarité urbaine.

Sébastien Thiery est né en 1975. Il est docteur en sciences politiques et enseignant à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Malaquais. Avec le designer Ruedi Baur, il développe depuis 2008 un axe de recherche à l’Ensad portant sur la ville et ses représentations, puis il rejoint le comité pédagogique de l’Ecole des Arts Politiques fondée par Bruno Latour à Sciences Po, et participe à la création de l’Université Foraine avec Patrick Bouchain. En 2012, il fonde avec Gilles Clément le PEROU — Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines qui développe des recherches-actions sur les marges urbaines. Auteur de plusieurs livres et films, il est en outre membre du comité éditorial de la revue Multitudes.

Dernières publications :
Don’t brand my public space / Face au brand territorial, (codir. avec Ruedi Baur), Lars Müller Publishers, novembre 2013
Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir. Sur l’art municipal de détruire un bidonville (réalisation), autoproduction, août 2013, projeté notamment au Jeu de Paume (mars 2015), au Centre international d’art et du paysage de l’Île de Vassivières (septembre 2014) et au Festival de cinéma de Douarnenez (août 2013).

  • Linkedin isdat