Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Follow us

Hors les murs

isdaT beaux-arts

Temps d’un espace-nuit

du 18 nov. 2018 au 5 janv. 2019

exhibitions

vernissage samedi 17 novembre 2018 — 17h
Frac Occitanie Montpellier

Avec Marion Chambinaud, James Joffrin, Rébecca Konforti (diplômée de l’isdaT beaux-arts) et Linh Nguyen. 

Exposition réalisée dans le cadre de Post_Production, un dispositif destiné à des artistes diplômé·e·s des écoles supérieures d’art d’Occitanie : École Supérieure des Beaux-Arts Montpellier Contemporain, École supérieure des beaux-arts de Nîmes, École supérieure d’art des Pyrénées — Pau Tarbes et institut supérieur des arts de Toulouse.

L’exposition Temps d’un espace-nuit, conçue par quatre jeunes artistes, sera le point d’aboutissement de leurs recherches individuelles sur des formes qui engagent différents rapports à la réalité. Associées entre elles, grâce au dialogue permanent que ces artistes ont mené depuis plusieurs mois, leurs œuvres s’articuleront pour donner au visiteur le sentiment d’une unique proposition, complexe, riche en échos et en complémentarités.


Qu’est-ce donc que la réalité ?
On peut admettre que c’est au moyen de l’espace qu’elle est accessible. Celui de l’expérience physique est-il le seul “originel”, et si oui, y a-t-il moyen de le retrouver sans faire appel aux formes instituées par l’éducation et par les normes sociales ? Il est en effet généralement admis que l’espace corporel n’est qu’un espace parmi d’autres, parce qu’il est purement et simplement recouvert par toutes nos représentations (instituant leur propre espace), fictionnelles, symboliques, imaginaires. Pourtant, l’art, depuis toujours, nous rappelle vers cette spatialité du corps, ou des corps, comme à une origine inscrite dans la matière même des êtres (et des choses) et qu’il s’agit de retrouver. Ce puits vital dont les artistes cherchent dans leurs œuvres à manifester la puissance permanente est l’enjeu central de toute connaissance artistique.

  • Linkedin isdat

Salle 40, James Joffrin, 2008