Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Follow us

Hors les murs

isdaT beaux-arts

Querelles et harmonies en cuisine, Stefania

du 21 mars au 22 avr. 2019

exhibitions

Cité du design, Manufacture Saint-Étienne
Biennale internationale de design de Saint-Étienne

À quoi ressemblera la ville demain ? Comment transformer cette ville pour en faire un terrain d’entente et créer une vision hybride de la cité, entre orient et occident ? C’est ce qu’explore l’exposition Stefania, pensée par les étudiants de l’ESADSE, dont la scénographie sert d’écrin aux projets présentés par une trentaine d’écoles françaises et étrangères ayant travaillé avec la Chine.

Depuis plus de dix ans, des étudiants et des professeurs de l’isdaT se rendent chaque année de Toulouse à Shanghai pour étudier à l’école Offshore et participer à ses activités. Ce partenariat est fondé sur une attention partagée concernant les implications de la mondialisation dont cette ville-monde est devenue un des épicentres et l’un des meilleurs postes d’observation. 

Avec le projet “Querelles et harmonies en cuisine”, nous prenons le parti d’éprouver la mondialisation avant tout avec nos corps et à partir des rapports humains, en s’inscrivant un certain temps sur place, dans des restaurants à Shanghai pour observer, partager le temps des employés et des clients, y manger aussi, ce qui s’avère une autre manière de saisir ce par quoi nous sommes traversés. Le design et l’art sont ici envisagés comme le fruit ou la réaction d’une confrontation avec le réel impliquant un rapport au milieu où l’on se déplace. En quoi la cuisine comme espace d’harmonies et de querelles autour de la table du foyer ou du restaurant s’avère révélatrice des rapports sociaux, des rapports de sexe, des rapports de classe, et de leur reproduction ? 

En quoi la cuisine et ce qu’on y mange pour finir dans notre organisme cristallise la représentation que l’on se fait de soi et du goût des autres depuis la longue chaîne de la production alimentaire mondiale jusqu’à notre assiette ? 


Durant deux mois, Louis Dassé, Hanin Salama, Robin Pancot & Éloïse Lemarchand, Catherine Ronzière (diplômés de l’isdaT) ainsi que Fan Yide (diplômé de l’ENSAD Nancy) ont séjourné dans plusieurs restaurants, plus particulièrement à Shanghai, en partenariat avec Xia Yilan de DeYi Culture Consultants et le Shanghai Old-Town Temple Restaurant (Group) CO LTD. 

Projet porté au sein de l’isdaT par Nathalie Bruyère, Étienne Cliquet, Ana Samardzija Scrivener ainsi que les étudiants et leurs collègues impliqués dans le cours Communs, et en partenariat avec l’École nationale supérieure d’art et de design de Nancy et en particulier Paul Devautour du programme de recherche création et mondialisation (École Offshore).

  • Linkedin isdat

Bouffe, étoile, fleur, Louis Dassé, Shanghai, 2018