Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Dans les murs

isdaT beaux-arts

Ateliers interformations “L’université dans la ville”

mercredi 5 nov. 2014

study days

de 17h30 à 20h — amphi B

Dans le cadre de l’atelier interformation porté par l’institut de la ville (www.institutdelaville.fr), des étudiants et enseignants en architecture, design, ingénierie, sciences économiques, sciences humaines et sociales se réunissent pour réfléchir conjointement à des questions urbaines dans le cadre de mises en situations professionnelles réelles, sur un temps court et en réponse à une commande passée par un maître d’ouvrage.

Avec :
— L. Adolphe, C. Cabassud (Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse),
— M. Poumarède, P. Roggero (Université Toulouse Capitole),
— R. Lévy, Philippe Raimbault (Institut d’Etudes Politiques),
— A. Péré, Marc Raymond (Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse),
— F. Escaffre, M.-C. Jaillet (Université Toulouse Jean Jaurès),
— F. Thellier, M. Mequignon, A. Coujou (Université Paul Sabatier),
— J. Almudever (Institut supérieur des arts de Toulouse),
— T. Lapa (Université Fédérale du Pernambuco),
— C. Duarte (Université Catholique du Pernambuco).

L’université dans la ville :
des franges du campus à l’insertion de l’université Jean Jaurès à la ville

De quelle manière l’université agit sur le territoire, comment le territoire peut profiter de l’existence du site universitaire ?

Le campus de l’université est situé dans le quartier du Mirail, une des 5 alvéoles de la ville nouvelle du Mirail. Le site du campus de l’université, mais aussi celui de l’école d’architecture, du lycée polyvalent et du collège à proximité impriment une dominante scolaire et universitaire très forte au territoire mais vivent sans lien avec le quartier et ses habitants. Les coupures urbaines et sociales sont fortes et les franges des équipements publics, des grandes voies de circulation souvent délaissées.

Les différents groupes d’étudiants présenteront à mi étape leurs premières réflexions sur ce quartier, à travers des réflexions transversales sur les espaces publics et le paysage, les déplacements, le renouvellement urbain, les problématiques d’habiter, la place de la nature et de la biodiversité, la gestion des ressources (énergie, eau, ou déchets), la gouvernance…

  • Linkedin isdat